VOTRE STRATÉGIE EN MATIÈRE D’APPLICATIONS MOBILES DE CAMPUS VOUS ÉCHAPPE-T-ELLE ? QUEL NOMBRE EST EXCESSIF ?

Bob Banerjee, architecte de solutions, solutions mobiles campusM, Ex Libris

Les premières applications mobiles de campus provenaient en général de deux sources :

  • Une extension de l’application du système de dossiers étudiants,
  • Une version mobile du site Internet actuel de l’université

L’extension de l’application du système de dossiers étudiants est en fait une solution universelle, où tout le monde dispose de toutes les fonctionnalités, même si elles ne s’appliquent pas au destinataire.

Toutefois, l’idée de faire tenir tout un site d’informations dans une application n’est pas meilleure. Un site Internet d’université peut atteindre d’énormes proportions. Et un site Internet doit pouvoir accommoder les besoins de tous les utilisateurs, qu’ils viennent pour une journée portes ouvertes, pour s’inscrire, pour ajouter/éliminer des cours, pour vérifier leurs notes, pour faire un don, pour demander 20 ans plus tard un relevé de notes et même pour gérer des opérations internes comme les bulletins de salaire.

Le problème consiste donc à transformer un site Internet en une application qui, en fin de compte, ne pourra pas tenir sur un écran de 4×2 pouces.

L’approche fragmentée semble être la solution retenue par la plupart des universités. L’université moyenne possède de nombreuses applications. Un coup d’œil rapide permet d’affirmer que certaines universités en ont plus de 10. Ce phénomène semble être particulier à l’enseignement supérieur. Ainsi les banques n’ont pas différentes applications pour vérifier le solde d’un compte et payer les factures. Les compagnies aériennes n’ont pas non plus deux applications pour l’enregistrement et la vérification des milles. D’autres secteurs industriels ont trouvé des moyens de regrouper des fonctions très différentes au sein d’applications conviviales (avec plus ou moins de succès).

En un mot, l’alternative pour les universités consiste à adopter une stratégie de regroupement similaire. campusM utilise une approche consolidée de deux façons distinctes :

  • À l’aide de profils, il est possible à une personne, quelles que soient ses responsabilités, de télécharger l’application de l’université  personalisée avec des fonctions et des informationsadaptées au mieux à l’utilisation qu’elle prévoit d’en faire tout en la débarrassant des fonctions superflues. Pourquoi afficher une fonction de dons à un étudiant actuel ou un outil de vérification des notes à un futur étudiant ?
  • L’application joue un rôle unificateur pour des systèmes aussi divers que celui des dossiers étudiants, le CRM, le LMS, les systèmes d’information de la bibliothèque, des transports, de la blanchisserie et de disponibilité des PC. Il s’avère plus facile de trouver et d’utiliser des systèmes agrégés qui donnent à l’utilisateur une vue à 360 degrés de leur campus, et ce, sans avoir à passer d’un système à un autre.

Une solution universelle n’est pas envisageable car la plupart de son contenu ne convient pas à la majorité des usagers. En revanche, une solution consolidée et personnalisée est vouée au succès, car elle permet de rassembler des personnes d’horizons différents et des systèmes divers et de les regrouper au sein d’une application mobile de campus unique.

Pour en savoir plus, regardez cette brève vidéo (en anglais) :

Article publié initialement sur le blog campusM.