Tag Archives: mobile

Concours de photos sur Alma mobile – Voici les gagnants…

Merci encore à tous les membres de notre merveilleuse communauté Ex Libris qui nous ont envoyé des photos illustrant l’utilisation d’Alma Mobile en déplacement ! En raison de l’exceptionnelle qualité des photos soumises, la décision a été difficile à prendre, mais finalement le jury est arrivé à départager les gagnants.

En voici la liste !

Premier prix

Rachelle Anne Orodio avec Alma Mobile

Rachelle Anne Orodio
Administratrice d’applications, département des systèmes d’information
Bibliothèque de l’Université Monash

Deuxième prix

Stephanie Shepro avec Alma Mobile

Stephanie Shepro
Assistante en charge des acquisitions et périodiques
Bibliothèque Cofrin

Le jury a décidé d’attribuer un deuxième prix ex aequo à :

Tony Wai (« requin terrestre ») avec Alma Mobile

Tony Wai
Bibliothécaire en charge des systèmes et services de découverte
Université Macquarie

Toni a gentiment accepté de nous faire part de son histoire de « requin ». Nous vous en communiquerons la teneur dans un de nos futurs articles de blogs, affaire à suivre donc…
Nous adressons nos plus vifs remerciements à tous ceux qui ont soumis des photos ! Nous vous promettons d’ajouter des activités de ce genre dans les prochains mois.

Et, bien entendu, n’oubliez pas de télécharger Alma Mobile de Google Play Store pour les applications Android ou de iTunes pour les applications iOS.

Alma mobile c’est vous ! Photos de la communauté Ex Libris

Yotam Kramer, Ex Libris

Salut à tous les membres de la communauté Ex Libris !

Au cours des derniers mois, vous nous avez envoyé des photos de vous utilisant Alma Mobile. Nous sommes certains que vous allez aimer ce court clip vidéo qui contient quelques unes des superbes photos que nous avons reçues :


Ces photos font partie de la liste des éventuels gagnants du concours Alma Mobile. Surveillez bien vos e-mails ! Nous annoncerons les noms des gagnants dans les prochains jours. (Les juges n’ont pas fini de délibérer…)

Si vous n’avez pas encore téléchargé Alma Mobile, vous pouvez vous le procurer auprès du Google Play Store si vous avez un appareil Android ou iTunes si votre appareil utilise Apple. Désormais, Alma vous accompagne où que vous alliez, qu’il s’agisse d’un autre endroit de la bibliothèque ou d’ailleurs. Vous pouvez accéder à Alma et l’utiliser de n’importe où !

Pour en savoir plus sur Alma Mobile, consultez notre précédent article de blog et le centre de connaissances.

Consultez l’article de blog d’aujourd’hui et la vidéo : les plus belles photos d’#Alma #Mobile réalisées par la communauté Ex Libris ! #librarianship

VOTRE STRATÉGIE EN MATIÈRE D’APPLICATIONS MOBILES DE CAMPUS VOUS ÉCHAPPE-T-ELLE ? QUEL NOMBRE EST EXCESSIF ?

Bob Banerjee, architecte de solutions, solutions mobiles campusM, Ex Libris

Les premières applications mobiles de campus provenaient en général de deux sources :

  • Une extension de l’application du système de dossiers étudiants,
  • Une version mobile du site Internet actuel de l’université

L’extension de l’application du système de dossiers étudiants est en fait une solution universelle, où tout le monde dispose de toutes les fonctionnalités, même si elles ne s’appliquent pas au destinataire.

Toutefois, l’idée de faire tenir tout un site d’informations dans une application n’est pas meilleure. Un site Internet d’université peut atteindre d’énormes proportions. Et un site Internet doit pouvoir accommoder les besoins de tous les utilisateurs, qu’ils viennent pour une journée portes ouvertes, pour s’inscrire, pour ajouter/éliminer des cours, pour vérifier leurs notes, pour faire un don, pour demander 20 ans plus tard un relevé de notes et même pour gérer des opérations internes comme les bulletins de salaire.

Le problème consiste donc à transformer un site Internet en une application qui, en fin de compte, ne pourra pas tenir sur un écran de 4×2 pouces.

L’approche fragmentée semble être la solution retenue par la plupart des universités. L’université moyenne possède de nombreuses applications. Un coup d’œil rapide permet d’affirmer que certaines universités en ont plus de 10. Ce phénomène semble être particulier à l’enseignement supérieur. Ainsi les banques n’ont pas différentes applications pour vérifier le solde d’un compte et payer les factures. Les compagnies aériennes n’ont pas non plus deux applications pour l’enregistrement et la vérification des milles. D’autres secteurs industriels ont trouvé des moyens de regrouper des fonctions très différentes au sein d’applications conviviales (avec plus ou moins de succès).

En un mot, l’alternative pour les universités consiste à adopter une stratégie de regroupement similaire. campusM utilise une approche consolidée de deux façons distinctes :

  • À l’aide de profils, il est possible à une personne, quelles que soient ses responsabilités, de télécharger l’application de l’université  personalisée avec des fonctions et des informationsadaptées au mieux à l’utilisation qu’elle prévoit d’en faire tout en la débarrassant des fonctions superflues. Pourquoi afficher une fonction de dons à un étudiant actuel ou un outil de vérification des notes à un futur étudiant ?
  • L’application joue un rôle unificateur pour des systèmes aussi divers que celui des dossiers étudiants, le CRM, le LMS, les systèmes d’information de la bibliothèque, des transports, de la blanchisserie et de disponibilité des PC. Il s’avère plus facile de trouver et d’utiliser des systèmes agrégés qui donnent à l’utilisateur une vue à 360 degrés de leur campus, et ce, sans avoir à passer d’un système à un autre.

Une solution universelle n’est pas envisageable car la plupart de son contenu ne convient pas à la majorité des usagers. En revanche, une solution consolidée et personnalisée est vouée au succès, car elle permet de rassembler des personnes d’horizons différents et des systèmes divers et de les regrouper au sein d’une application mobile de campus unique.

Pour en savoir plus, regardez cette brève vidéo (en anglais) :

Article publié initialement sur le blog campusM.