Category Archives: campusM

VOTRE STRATÉGIE EN MATIÈRE D’APPLICATIONS MOBILES DE CAMPUS VOUS ÉCHAPPE-T-ELLE ? QUEL NOMBRE EST EXCESSIF ?

Bob Banerjee, architecte de solutions, solutions mobiles campusM, Ex Libris

Les premières applications mobiles de campus provenaient en général de deux sources :

  • Une extension de l’application du système de dossiers étudiants,
  • Une version mobile du site Internet actuel de l’université

L’extension de l’application du système de dossiers étudiants est en fait une solution universelle, où tout le monde dispose de toutes les fonctionnalités, même si elles ne s’appliquent pas au destinataire.

Toutefois, l’idée de faire tenir tout un site d’informations dans une application n’est pas meilleure. Un site Internet d’université peut atteindre d’énormes proportions. Et un site Internet doit pouvoir accommoder les besoins de tous les utilisateurs, qu’ils viennent pour une journée portes ouvertes, pour s’inscrire, pour ajouter/éliminer des cours, pour vérifier leurs notes, pour faire un don, pour demander 20 ans plus tard un relevé de notes et même pour gérer des opérations internes comme les bulletins de salaire.

Le problème consiste donc à transformer un site Internet en une application qui, en fin de compte, ne pourra pas tenir sur un écran de 4×2 pouces.

L’approche fragmentée semble être la solution retenue par la plupart des universités. L’université moyenne possède de nombreuses applications. Un coup d’œil rapide permet d’affirmer que certaines universités en ont plus de 10. Ce phénomène semble être particulier à l’enseignement supérieur. Ainsi les banques n’ont pas différentes applications pour vérifier le solde d’un compte et payer les factures. Les compagnies aériennes n’ont pas non plus deux applications pour l’enregistrement et la vérification des milles. D’autres secteurs industriels ont trouvé des moyens de regrouper des fonctions très différentes au sein d’applications conviviales (avec plus ou moins de succès).

En un mot, l’alternative pour les universités consiste à adopter une stratégie de regroupement similaire. campusM utilise une approche consolidée de deux façons distinctes :

  • À l’aide de profils, il est possible à une personne, quelles que soient ses responsabilités, de télécharger l’application de l’université  personalisée avec des fonctions et des informationsadaptées au mieux à l’utilisation qu’elle prévoit d’en faire tout en la débarrassant des fonctions superflues. Pourquoi afficher une fonction de dons à un étudiant actuel ou un outil de vérification des notes à un futur étudiant ?
  • L’application joue un rôle unificateur pour des systèmes aussi divers que celui des dossiers étudiants, le CRM, le LMS, les systèmes d’information de la bibliothèque, des transports, de la blanchisserie et de disponibilité des PC. Il s’avère plus facile de trouver et d’utiliser des systèmes agrégés qui donnent à l’utilisateur une vue à 360 degrés de leur campus, et ce, sans avoir à passer d’un système à un autre.

Une solution universelle n’est pas envisageable car la plupart de son contenu ne convient pas à la majorité des usagers. En revanche, une solution consolidée et personnalisée est vouée au succès, car elle permet de rassembler des personnes d’horizons différents et des systèmes divers et de les regrouper au sein d’une application mobile de campus unique.

Pour en savoir plus, regardez cette brève vidéo (en anglais) :

Article publié initialement sur le blog campusM.

Les moments mobiles de votre université

Jackie Sherlock, campusM 

Même si vous n’avez jamais entendu parler des « moments mobiles », il existe de fortes chances pour que vous en ayez vécu un récemment. En fait, la plupart des gens en vivent plusieurs par jour. Un moment mobile se définit comme l’instant où vous saisissez votre appareil mobile pour obtenir des informations instantanées, contextuelles et personnalisées pour rendre votre journée un peu moins difficile.

Vérifier l’heure du prochain autobus ou recevoir une avis de la boutique que vous venez de quitter annonçant des soldes d’articles de votre marque préférée font partie des moments mobiles.

Nous les tenons pour acquis, ce qui est précisément leur rôle. Une étude de 2015 (« Beyond Self-Report: Tools to Compare Estimated and Real-World Smartphone Use », par Andrews, Ellis, Shaw et Piwek, dans PLos ONE 10 [10]) a montré que le smartphone peut être qualifié de « comportement machinal et automatique ». Si nous utilisons un smartphone, ce n’est pas pour perdre du temps à localiser l’information qui nous recherchons. En tant que consommateurs, nous n’avons aucune envie de connaître les systèmes auxquels notre smartphone doit accéder en arrière-plan pour produire les données nécessaires. Notre unique désir est de voir aussi simplement et rapidement que possible les choses qui nous importent.

Ce constat est encore plus vrai pour les étudiants. Ils ont l’habitude de vivre des moments mobiles dans leur vie sociale et de consommateurs et attendent le même de leur université. Ils souhaitent accéder aux services universitaires par l’intermédiaire de leurs appareils mais ne veulent pas se connecter à une multitude de systèmes différents pour obtenir ce qui leur faut. Ils veulent que l’université les connaisse et leur apporte les informations qui leur sont pertinentes de manière intuitive.

D’où l’intérêt de campusM. campusM simplifie la génération des moments mobiles. Il suffit d’une simple connexion pour que l’application se souvienne de vous, des informations que vous recherchez, et qu’elle vous les présente d’une manière conviviale.

CampusM_mobile_app

L’écran ci-dessus montre l’accès à  sept systèmes différents sur un même écran, le contenu étant généré dynamiquement : les étudiants peuvent voir en un clin d’œil toutes les informations dont ils ont besoin. campusM permet de produire facilement des moments mobiles pour les étudiants et les autres membres de la communauté universitaire.

Consultez notre vidéo pour voir d’autres exemples de moments mobiles destinés à faciliter l’existence des étudiants :http://adobe.ly/1MQDX41

À bientôt lors d’un prochain moment mobile !

Un meilleur choix pour l’étudiant

Cet article a été initialement publié dans le Blog de campusM

La relation d’un étudiant à son établissement commence bien avant le début de ses études, avant même son arrivée sur le campus.

Le moment peut être stressant pour l’étudiant qui commence un nouveau chapitre de son existence. Il en est de même de l’établissement qui souhaite rendre le passage du statut de candidat à étudiant inscrit aussi aisé et transparent que possible.

Les défis

Les universités souhaitent attirer les meilleurs étudiants, dans un marché pourtant très concurrentiel. Pour y parvenir, elles doivent se démarquer des autres. En outre, les étudiants sont de plus en plus à la recherche d’éléments à haute valeur ajoutée qui donnent à leurs études un bon rapport qualité-prix.

Une fois l’étudiant inscrit dans l’établissement, le défi suivant consiste à essayer de le garder. Le taux d’abandon des étudiants peut avoir des répercussions majeures sur le futur avec une perte de recettes provenant des frais d’étude, du logement, des dépenses sur le campus, de même que sur le coût de recrutement de nouveaux étudiants pour remplacer ceux qui ont abandonné leurs études.

La solution mobile

De nombreux établissements se tournent vers leur application mobile comme moyen de rester en contact avec les étudiants pendant cette période vitale d’admission et de transition. Faciliter l’accès des étudiants à des informations et services personnalisées sur une technologie qu’ils utilisent quotidiennement accroît la satisfaction de l’étudiant et peut aussi améliorer le processus de rétention.

CampusM_mobile_appNous avons récemment réalisé une étude de cas auprès de l’Université de Lancaster (en anglais), au Royaume-Uni, qui souhaitait utiliser son application campusM pour augmenter le nombre de futurs étudiants qui sélectionnent l’Université de Lancaster comme leur premier choix. L’université a constaté une augmentation de 14 % du nombre des étudiants utilisant l’application pour sélectionner l’Université de Lancaster comme université préférée.

LISEZ L’ÉTUDE DE CAS SUR L’UNIVERSITÉ DE LANCASTER (en anglais) ICI

Suivre @ExLibrisEurope